Coronavirus : quelles sont les conséquences pour le travail ?

Une pandémie telle que le coronavirus (COVID-19) a un impact important sur notre vie professionnelle. C'est pourquoi nous répondons à quelques questions urgentes. Comment combattre le virus au travail ? Que faire si un collègue est contaminé ? Que faire si je suis moi-même contaminé ? Dois-je encore venir travailler ? Ai-je droit à mon salaire normal ?

Que faire si vous avez été en contact avec un collègue contaminé ?

Si un collègue est contaminé au travail, vous devez surveiller certains symptômes au cours des 14 jours suivant votre dernier contact : fièvre, toux, problèmes respiratoires. Éventuellement aussi frissons, douleurs musculaires, fatigue, maux de gorge, maux de tête, diarrhée, nausées, vomissement ou écoulement nasal. Tout cela peut indiquer une contamination.

Que faire si vous pensez être contaminé ?

Pensez-vous être contaminé ? Prenez d’abord contact avec votre médecin de famille ou avec le médecin de l’entreprise et suivez ses indications. Ne vous rendez pas dans la salle d’attente du médecin pour ne pas contaminer d’autres personnes.

Dois-je avertir mon employeur si je suis contaminé ?

La personne contaminée par le coronavirus est en incapacité de travail. Vous êtes légalement obligé(e) d’informer votre employeur quant à votre absence. Il est important de le faire aussi rapidement que possible, pour pouvoir en informer vos collègues. Vous devez également présenter un certificat médical de votre médecin ou du médecin de l’entreprise dans les 48 heures. Si vous ne le faites pas, votre absence est considérée comme une absence injustifiée. Dans ce cas, vous risquez de ne pas percevoir de salaire pour ces jours !

Peut-on m’interdire de venir travailler ?

À titre de mesure préventive, votre employeur peut vous demander de rester à la maison ou de rentrer à la maison pour vous soigner et ainsi éviter la contamination au travail. Cela s’applique certainement si vous étiez récemment dans un pays à risque comme l’Italie ou la Chine. Dans ce cas, vous avez droit à votre salaire normal.

Ai-je droit à mon salaire normal si je dois rester à la maison ?

Si vous êtes malade, vous avez droit au salaire garanti pendant cette période. Votre employeur paiera votre salaire pendant les 7 premiers jours (ouvrier) ou pendant les 30 premiers jours (employé). Vous avez droit ensuite à une allocation d’incapacité de travail par le biais de l’assurance maladie-invalidité. Pour celui qui doit travailler à domicile, le contrat de travail habituel reste d’application et vous percevez votre salaire normal.

Comment puis-je éviter autant que possible la contamination ?

Il vaut mieux appliquer très strictement ces prescriptions d’hygiène :

  • lavez-vous régulièrement les mains
  • toussez ou éternuez dans le pli du coude, pas dans vos mains
  • jetez directement les mouchoirs en papier dans la poubelle après usage
  • ne touchez pas vos yeux, votre nez et votre bouche si vos mains ne sont pas lavées
  • évitez le contact direct avec des personnes malades
  • nettoyez et désinfectez régulièrement les poignées de porte, les téléphones, les claviers, les rampes d’escalier, les boutons d’ascenseur…

Pour en savoir plus au sujet des mesures de prévention et des conséquences en droit du travail du Coronavirus ? Surfez sur le site web du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale. L’Office National de l’Emploi (ONEM) a rassemblé beaucoup d’informations utiles au sujet du chômage temporaire suite à l’épidémie de Coronavirus COVID-19 via ce lien.

Vous avez des questions spécifiques sur les conséquences en droit du travail du COVID-19 pour votre entreprise ? Prenez contact avec nous pour un conseil sur mesure via la page de contact. Nous faisons de notre mieux – même en cette période exceptionnelle – pour répondre à toutes vos questions dans les 24 heures.

 

Prenez contact avec nous